2P1
Se faire dépister

Se faire dépister

Gay Grenoble le lun 1/12/2014 | 0 commentaire

Gay Lesbienne Friendly

publicités

Le dépistage permet à travers un test ou un examen à détecter un ou plusieurs signes ou symptômes caractéristiques d’une maladie.

Les hommes gays et les autres hommes ayant des rapports sexuels avec des hommes sont 19 fois plus susceptibles de vivre avec le VIH. En 2013, près de 60% de toutes les nouvelles infections au VIH parmi les jeunes de 15 à 24 ans sont survenues parmi les adolescentes et les jeunes femmes.

Une infection par une maladie sexuellement transmissible peut touchée n’importe qui quelque soit son âge, sa sexualité, sa condition sociale, là où il-elle vit… (cf. : Journée Mondiale de Lutte Contre le Sida).

Aujourd’hui pour te faire dépister :

  • Tu choisis ton lieu.
  • Tu choisis ton test.
  • Tu choisis le moment.

Se faire dépister, c’est savoir où l’on en est…

Si le test est négatif :

  • c’est pouvoir continuer à adapter sa prévention avec son ou ses partenaires,
  • obtenir les réponses à toutes les questions que l’on se pose en matière de santé sexuelle,
  • se procurer du matériel de prévention,
  • rester séronégatif.

Si le test est positif :

  • c’est pouvoir se soigner plus tôt,
  • bénéficier de traitements efficaces,
  • éviter de transmettre le virus à ses partenaires.

Aujourd’hui, on sait qu’avec des traitements efficaces une personne séropositive a très peu de risque de transmettre le virus du VIH-SIDA, même s’il reste présent dans son corps.

Etre séropositif sans le savoir

On peut être séropositif sans le savoir, ce qui peut avoir des conséquences graves :

  • risque d’évolution vers le sida plus important, puisque l’on n’est pas suivi par un médecin.
  • déclenchement d’une maladie opportuniste, qu’il faudra traiter en même temps, que la mise en place d’un traitement anti-VIH.
  • contamination de son ou ses partenaires en cas de rupture de préservatif ou de rapport non protégé.

Quel délai pour être sûr du résultat ?

Si le résultat du test est négatif, le délai pour être sûr du résultat :

  • 6 semaines (pour un test classique).
  • 12 semaines (pour un « Test Rapide d’Orientation de Diagnostic »).

Après la situation à risque, un autre test permettra de savoir avec certitude que l’on n’est pas atteint par le VIH.

Se faire dépister

Souviens-toi

  • Il est important de se faire dépister régulièrement et autant de fois que nécessaire.
  • Il est possible aussi de demander à se faire dépister pour les autres Infections Sexuellement Transmissibles (IST) à chaque dépistage du VIH.
  • Se dépister régulièrement et autant de fois que nécessaire, c’est possible.
  • Protège-toi ! Utilise un préservatif neuf et unique à chaque usage. Utilise du lubrifiant.

Les lieux de dépistage rapide se développent (cf. Le T.P.E. (Traitement Post Exposition) – 48 heures pour agir). De nombreuses actions de AIDeS Rhône-Alpes sont au plus proche de vos lieux de rencontres ou festives.

Pense également aux Centres de Dépistage Anonyme et Gratuit. A Grenoble, c’est le CIDAG.

Source : documentation de prévention du SNEG
Post original le 26/03/13 – Mise à jour le 01/12/14

publicités

2P1

Pas de commentaires

Trackbacks/Pingbacks

  1. Informations et Préventions (rapports entre hommes) - [...] Que faire pour se faire dépister ? [...]

Votre réaction

Votre réaction

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>